Belle éphémère par Gaston ligny


poème précédent - poème suivant


Sans toi

Je pense a toi et je t attends
Mais je suis seul sur ma galere
A naviguer en solitaire
Je vais assez petitement
Comme hier j ai le coeur perce
Car aujourd hui est un jour sans

C est difficile de jeter l ancre
De tourner le dos au passe
C est difficile de jeter l ancre
Mem par un jour escamote
Quand on a tant le coeur en perce
Et que l on pense a ses jours sans

Un gitane m a ouvert les yeux
Ell m a dit tu fais fausse route
Elle a repete fausse route
Donne moi plus je verrai mieux
Je vois l soleil apres l averse
J vois un voyage dans pas longtemps

J ai navigue de ports en ports
J ai bu mon saoul de biere blonde
J ai dit parfois tu es gironde
Mais j n ai jamais perdu le nord
On peut guerir un coeur en perce
Comme on l entend avec le temps

Je naviguais en solitaire
Pres des quarantiemes rugissants
Lorsque poussee par un bon vent
Une naiade est venue me plaire
On s aime quand il pleut a verse
Parfois sur le gaillard d avant

Depuis bientot un quart de siecle
Nous vivons a Pointe du jour
Une vie simple comme bonjour
Depuis bientot un quart de siecle
Nous vivons a Pointe du jour
Une vie simple comme bonjour



Gaston ligny

- commentaires :


Commentaires ouverts

Le site : Accueil - CONTACT
Thème Le monde