SONGES par gaetan CHALLER


poème précédent - poème suivant


SONGES


Une vie de solitude
Incroyable souffrance
Un horizon de dunes
Mais où ma vie commence
Je n’demande pas la lune
J’aimerais avoir la chance
D’en aimer enfin une
Qui saura me comprendre

Sans avoir à lui dire
Quelle sache que je l’aime
Sans avoir à mentir
A elle ou à moi-même
La regarder sourire
Pendant des heures entières
L’aimer et la chérir
Durant ma vie entière

Ton téléphone sonne
Mais personne ne répond
C’est le réveil qui sonne
Il me sort de mes songes
Je me lève et j’ ai peur
Que ce jour qui s’annonce
Sois emprunt des couleurs
De ces nuits qui me rongent


Les brumes de l’alcool
Le brouillard des gitanes
Pourrons un jour encore
Savoir calmer mon âme
En attendant l’aurore
De cette vie qui fait mal
Je dois trouver la force
De tourner toutes les pages

Quand arrivera ce jour
Je s’rai devenu sage
J’aurais fait le parcourt
Et ne f’rais plus naufrage
Mais ou est t’il ce jour
Ou il me parviendra
Ce destin cet amour
Qui sera notre histoire

Ton téléphone sonne
Mais personne ne répond
C’est le réveil qui sonne
Il me sort de mes songes
Je me lève et ai peur
Que ce jour qui s’annonce
Sois emprunt des couleurs
De ces nuits qui me rongent

Chaque jour ses couleurs
Chaque nuit ses mensonges.

Gaëtan CHALLER

Textes protégés à la S N A C sous le n° de registre 4-3593




gaetan CHALLER

- commentaires :


Commentaires ouverts

Le site : Accueil - CONTACT
Thème AMOUR - espoir