Les bonbons par Marwana


poème précédent - poème suivant


De mon enfance reste beaucoup de chagrin.
Pourtant à l'école primaire je me souviens
Une institutrice en fin d'année
Des bonbons m'avait donné.

Ce geste si simple et naturel,
Un tout p'tit peu maternel,
De joie m'avait comblé
Au point de croire et d'espérer!

Malheureusement ce ne fût qu'illusion.
Ce qui ressemblait à de l'amour
N'était en vérité que compassion
Pour un p'tit proscrit au fond de la cour.

Ces gestes qui vous rappellent
Ce manque d'amour éternel
Dans mon cœur sont gravés
Je voulais croire et espérer!

Je suis là à me plaindre sans cesse
Que j'aurais aimé que tu me fesses.
Peut-être devrais-je arrêter de regarder derrière
Si j'veux pour mes enfants être un bon père.

Ces gestes aussi loins qu'irréels
Inaccessibles dans leur tour de Babel
Vous laissent à jamais marqué.
On voudrait tant croire et espérer!


Marwana

- commentaires :


Commentaires ouverts

Le site : Accueil - CONTACT
Thème AMOUR - espoir