AIMER par Vincent CAPLAN


poème précédent - poème suivant


AIMER

Par un sursaut, léger et romantique,
Le corps se voit devenir électrique,
L'apparition d'une voix sensuelle,
Qui nous ramène aux raisons d'espérer.

Tous ces besoins, de tendresse et de larmes,
Qui nous obligent à trouver le meilleur,
Pour effacer le virus du silence,
Et trouver beau ce qui n'est pas banal...

Aimer, plus que la vie de bohème,
Aimer, pour ne pas perdre haleine,
Aimer, aimer, même si ça fait mal,
Aimer à en rendre l'âme,
Aimer...

Et bien qu'il ne faille de cesse grandir,
Pour voir le jour pâlir dans nos cîmes,
Pour que les coeurs chantent dans leur cage,
L'amour ose souvent et prend des risques.

Mais qu'importe les mots quand ils sont beaux,
Quand deux ombres se mêlent furtivement,
Sentiment en soi de flamme intense,
La mélodie d'un piano qui se joue à deux...

Aimer jusqu'à ne plus savoir,
Aimer jusqu'au bout du pardon,
Aimer, aimer, même si ça lacère,
Aimer jusqu'au bout du désir,
Aimer...

Vincent CAPLAN




Vincent CAPLAN

- commentaires :


Commentaires ouverts

Le site : Accueil - CONTACT
Thème AMOUR - ce jour