AMOURS MARINES par Bernard Pichardie


poème précédent - poème suivant



AMOURS MARINES

Je tangue sous ton regard
Je m’accroche à tes algues
Une grande marée m’envahit
À la lueur de ton phare

Sur ton récif de corail
Mes vagues se déchirent
En fine écume le long de ton ventre
Bercé par les embruns

Laissons voguer nos amours marines
De coquillage en coquillage
Laissons voguer nos amours marines
Pour un dernier naufrage
Dans le murmure incessant
D’une tendre tempête

Laissons voguer nos amours marines

Nos amours marines


En accostant vers ton port
J’ai du sel sur ma langue
Je plonge dans tes yeux d’eau limpide
Où l’étoile scintille

Pour rester tout près de toi
Je serai une dune
Mon sable coulera sous tes pieds
Pour couvrir tes empreintes

Laissons voguer nos amours marines
De coquillage en coquillage
Laissons voguer nos amours marines
Vers un nouveau sillage
Déposant à tous les vents
Une houle discrète

Laissons voguer nos amours marines

Nos amours marines

Bernard PICHARDIE



Bernard Pichardie

- commentaires :


Commentaires ouverts

Le site : Accueil - CONTACT
Thème AMOUR - ce jour