Le secret de ... par Virginie Marino


poème précédent - poème suivant


Je vois pleuvoir les feuilles de l’automne,
Et pense à la douceur de son royaume,
Où elle cache sa détresse,
Fière telle une déesse.

La tête haute toujours elle arrive,
Portant son cœur à la dérive,
Elle pénètre dans la pièce,
Petit sourire empreint de tristesse.


Pleuvent pleuvent les feuilles,
Pleure son cœur,
Tombe tombe la pluie,
Passent ses heures.

Pleuvent pleuvent les feuilles,
Pleure son cœur,
Tombe tombe la pluie,
Passent ses heures.


Autour d’elle un halo de lumière,
Je l’ai vu la seule, la première.
Une froideur qui glace le cœur,
Comme cette beauté qui fait un peu peur.

Elle si belle et si fragile,
D’apparence si forte, si hostile,
Elle cache si bien ses malheurs,
Toujours seule quand elle pleure.


Pleuvent pleuvent les feuilles,
Pleure son cœur,
Tombe tombe la pluie,
Passent ses heures.

Pleuvent pleuvent les feuilles,
Pleure son cœur,
Tombe tombe la pluie,
Passent ses heures.






Virginie Marino

- commentaires :


Commentaires ouverts

Le site : Accueil - CONTACT
Thème Tragique