Souvenirs par Eowenn


poème précédent - poème suivant


Je me souviens de toi comme on revoit un rêve,
Auréolé de brume et de tourments épars;
Un sourire, une voix, et l'éclair d'un regard
Sont autant de témoins d'une idylle trop brève...

Il est bon de songer à tes bras rassurants,
A ces moments si doux au creux de ce grand lit,
Lorsque je déposais sur ton corps endormi
Un ruisseau de baisers chargé de sentiments...

Je pense encore à toi, aucun n'a su combler
Le vide inexploré qui gît au fond de moi;
J'ai retrouvé l'espoir, l'impatience et la joie,
Mais cherche encore un coeur pour mon âme esseulée.


Eowenn

- commentaires :


Commentaires ouverts

Le site : Accueil - CONTACT
Thème AMOUR - fin