La Neige par Bouzeboudja Noufel


poème précédent - poème suivant


La neige

Il a neigé
Il a neigé sur nos âmes,
Sur nos êtres.
Nous, embrassés, confondus, embrasés…
Où le Je et Tu s’abolissent.
Nous formé, prononcé,
Le Nous lentement s’est désagrégé.
Silence,
Blancheur immobile,
Peine volubile.
Silence,
L’Etre s’annihile,
Honneur servile.
Il a neigé sur nous,
Nous restâmes là,
Comme deux fous,
Sous nos draps.
Nous reçûmes le coup,
Disparut notre éclat.
Neige des yeux,
Neige des corps.
Regarde nos lieux,
Vois-tu la mort ?
Je plains le Nous
Qui malgré tout
Ne sera jamais nous.
Nous, sans cesse, dissolu
En Je-solitaire.
Tu-absent éclipsé et révolu
Par Ils-téméraires.







Bouzeboudja Noufel

- commentaires :


Commentaires ouverts

Le site : Accueil - CONTACT
Thème AMOUR - fin