Rayon de Soleil par Bouzeboudja Noufel


poème précédent - poème suivant


Rayon de soleil

Rayon de soleil ?
Une aube épanouie,
Brisant l’écume de la nuit.
Ta silhouette se dessine,
Prit forme évanescente
Le paysage est encore brumeux.
Je vois ton corps exalté exaltant,
Baigné de rosée joyaux.
Je te regarde…
La brume…la brume…
Un instant de naissance
Mais où est le soleil ?
Où est-il pour dissiper cette brume ?
Puis, je respire,
Je te respire ;
Le lilas, le lys, le jasmin,
C’est le printemps !
Une naissance florale,
Dans ce jardin épineux
Ou le cactus et les toiles d’araignées
Se sont épousés.
Où les fantômes médisent,
Jalousent, maudissent ;
Le froid happa mes os.
Mais à ta vue…
Ai-je déjà vu ?
A ta vue, ta chaleur m’inonda
Dans des frissons intarissables.
La brume ! La brume !
Entourant ma vue, mon rêve.
J’ai voulu te sentir…
Je te sens
Et là, ce que je crus perdrix,
Se dénicha de mon cœur usé.
Un premier sourire,
Dans ce jardin inclément.
Je fais un premier pas…
La brume…la brume…
J’entends les prémices d’un hymne :
Le rossignole précéda.
Au loin, j’entends…
Le tambourin, la flûte et la mandoline,
Le bendir accompagne des voix :
Féminines, masculines ; confuses, joyeuses.
Est-ce notre fête ? Nos noces ?
J’avance vers toi,
Des pas moins surs.
Les roses aux pétales gémissant,
Diffusant leur parfum enivrant.
La vie se revêt de verdure,
De toutes couleurs
De beau…
La brume peu à peu se dissipe.
Mes pas de plus en plus surs.
Le soleil !
Le soleil, c’est toi.






Bouzeboudja Noufel

- commentaires :


Commentaires ouverts

Le site : Accueil - CONTACT
Thème AMOUR - ce jour