soleil noir par Madeleine Chambon


poème précédent - poème suivant


Il s'avance vers elle
en feulant doucement.
son regard curieux
et mefiant a la fois
interroge le maitre de ceans.

vers la main qui se tend
il avance la tete.
humant le bout des doigts
il attend la caresse
charmeur et ronronnant.

soleil noir aux yeux d'or
il semble dire,alors,
l'amie de mon maitre
c'est donc toi?
un dernier frolement,
aux presentations faites
tout en delicatesse,
le beau chat noir
nous laisse...a nos debordements.


Madeleine Chambon

- commentaires :


Commentaires ouverts

Le site : Accueil - CONTACT
Thème Animaux