NOMADES par Madeleine Chambon


poème précédent - poème suivant


Autour du champ
enfouisseur de dechets
un vrai village existe
sur l'aire des dinandiers.

Populations nomades
souvent discriminees
elles sont hospitalieres
a qui sait respecter.

les enfants se ressemblent
non par des liens de sang
mais de fraternite
venant de l'amitie.
ils recherchent l'echange
richesse de savoirs
qu'ils voudraient partager,
apprivoisant la peur
qu'ils se savent donner.
les gens du voyage,aussi,
souhaitent un monde de paix.

Madeleine Chambon

- commentaires :


Commentaires ouverts

Le site : Accueil - CONTACT
Thème Le monde