CHANSON DE GESTE par Salomon


poème précédent - poème suivant




J'ai mal à la paix
J'ai mal à la peau
J'ai le goût de lacérer un pays
Le goût de la guerre
Comme une bonne bouffe
Boire le sang de l'ennemi
Comme meilleur millésime
Je suis de la guerre
Comme un crachat
À la face de Dieu
Je suis le guerrier de l'apocalypse

Bardé des pires calamitées
L'homme va sur son destrier
Fredonnant comme une longue litanie
Ce chant de guerre qui vous anéantie
Sa haine est inscrite sur son corps
Véritable parchemin de mort
Plusieurs le suivent dans sa destinée
Aimant le massacre,les corps brisés,
Le cri des femmes et enfants
Et de tous ces perdants
Courant vers un impossible abri
Car sur leur pasage la vie est engloutie

Mais aucun d'eux ne surpasse dans la peur
Ce guerrier sanguinaire de l'horreur
Qui entonne son chant,poussé par le vent
Comme une harangue que la nature blessée ressent
Les feuilles et les arbustes n'osent bouger
Toute la nature en suspens attend, figée
Que passe ce sacrilège avant d'oser
Sortir de son agonie
Et reprendre le cours normal de la vie

La guerre comme un hymne à la mort
Seul un homme peut le chanter assez fort
Pour couvrir le vacarme des bombes
Repris par des milliers d'autres de par le monde
Pour composer une symphonie à la mort
Donnant à la vie un triste sort

Un peu plus de haine S.V.P.
Il faut qu'elle explose la planète
J'ai besoin de renfort
Je me sens faiblir
Sans personne à combattre,
À piétiner, à tuer
Je suffoque de combats

J'ai mal à la paix
J'ai mal à la peau
Je suis de la guerre
Comme un crachat
À la face de Dieu
Je suis le guerier de l'apocalypse

Un peu plus de haine S.V.P.

Poème dédié à la paix,mais pour quand?






Salomon

- commentaires :


Commentaires ouverts

Le site : Accueil - CONTACT
Thème Colère