Rames (1) par Mathias Maffre


poème précédent - poème suivant


des visages pâles

sous le néon

mes yeux collés

ma bouche

ma peau

l'odeur des êtres

dans la rame

dans le tunnel

sous la terre

mon visage inconnu

dans le néant

où est la vie ?

Mathias Maffre

- commentaires :


Commentaires ouverts

Le site : Accueil - CONTACT
Thème Le monde