La petite mendiante par denis62


poème précédent - poème suivant


A votre bon cœur



Après une longue journée à chevaucher la campagne,
A vie allure j'allais de village en village,
Je n'ai vue que de la pauvreté qui m'empoigne,
Je ne savais pas ce qui m'attendait dans ce monde de pillage,
Tout était en feu, j'ai vu toutes les flammes de l'enfer,
Les chemins étaient couverts de cadavres et de mendiants,
Je ne pensais pas voir un jour de mes yeux toute cette misère !
Plus je m'approchais de ma province, plus c'était désolant,
La nuit tombante j'arrivais chez moi, le village était en fête,
Tout le monde était gaie, ils chantaient, ils dansaient tous, ou presque !
Sauf une petite fille, je vis avec peine une pauvre mendiante,
Elle implorait d'une petite voix, elle demandait un peu de pain,
Je la regardais, je voulais crier à tous, donnez lui à cette innocente,
Elle vous réclame comme une prière simplement un morceau de pain,
Personne ne la voit, ni l'entend ainsi ils n'ont pas de cœur,
Elle a faim, alors ayez compassion pour elle et de son désarroi,
Ils continuent de faire leur farandole, sans voir son malheur,
Je vous demande simplement du pain, je m'en remets sans foi,
Je vous en supplie, ne me rejetez pas cette simple prière,
J'ai faim ayez un peu d'humanité pour moi en vain,
Je n'ai que six ans et j'ai vu mourir de mes yeux ma mère,
Et je ne souhaite pas finir comme elle, je veux pas d'une triste fin!
Alors, j'ai crier de toutes mes forces à toute l'assemblée joyeuse,
C'est un pauvre enfant qui vous demande un peu de pain,
Donnez lui à la pauvre enfant un peu de nourriture copieuse,
Ne rejetez surtout pas sa prière, elle a besoin qu'on lui tend la main,
Votre cœur vous dira le pourquoi de cette charité pour cette mendiante !

Aujourd'hui c'est une pauvre mendiante,
Mais demain cette fille peut-être la vôtre ?





Cuvilliez Denis 25 Octobre 2008


denis62

- commentaires :


Commentaires ouverts

Le site : Accueil - CONTACT
Thème Tragique