Les années qui s'étoilent par denis62


poème précédent - poème suivant


Les années qui s'étoilent sans les voir



Quand le poids des années sur mon corps se posera,
Et que lorsque je sentirais arriver mes derniers instants,
Je me demande si tu pourras encore me prendre dans tes bras,
Je voudrais savoir si tu auras encore ces gestes émouvants,
Et de me dire toujours ces mots de tendresse et d'amour,
Pour que ces instants à jamais restent immortels,
Car là dans ce monde ou j'irai se sera pour toujours,
Là haut au royaume des cieux, je veux emporter de toi un souvenir éternel,
Ce bonheur que j'ai eu avec toi tout le long de vie de couple,
Car aujourd'hui la douleur et la tendresse de l'âge aboutissent,
Pour qu'elles deviennent de jour en jour plus souple,
Avant que le bleu de mon âme devienne plus gris,
Et quand mes yeux commenceront à ce fermer sur le décor,
Je voudrais encore que tu me prennes contre toi,
Que notre folle course d'amour n'aura rien brisé en soi,
A tous ces moments de bonheur que nous avons vécu sur cette terre,
Avant que tu sauras de ton amour si pur m'envelopper,
Afin que plus douce soit ma dernière heure arrivée,
Et de garder ce beau souvenir de cet instant pour partir apaiser,
De tes lèvres sur ma bouche pour un dernier baiser,
Nous avons osé vivre ensemble un dernier jour sans haine,
Et si tu auras la force de me dire un dernier je t'aime.







Cuvilliez Denis 06 Octobre 2008


denis62

- commentaires :


Commentaires ouverts

Le site : Accueil - CONTACT
Thème AMOUR - espoir